Freelance info : Comment être payé à temps ?

Commentaire

Être Freelance, C’est Bien ! Mais…

Chaque freelance informatique ou communément « freelance info » aime son travail : ce n’est pas stressant, on travaille à son rythme et on est son propre patron. Mais chaque freelance aime par dessus tout être payé à temps, ce qui pose dans la plupart des cas plusieurs problèmes.

Ce tutoriel vous donne quelques stratégies à utiliser afin d’accélérer les paiements. Bien sur, il n’existe pas de solutions qui vous mettent à l’abri à 100% des mauvais clients. Vous pouvez même suivre tous les conseils de cet article et toujours avoir affaire à des gens malhonnêtes ou des gens qui ne peuvent tout simplement pas vous payer. Cependant, en appliquant quelques unes des idées présentées dans ce qui suit vous aurez plus de chances d’êtres dans la catégories des freelances dont les rémunérations sont toujours payées dans les délais convenus.

1. Sélectionner les bons clients : 

Cette étape est vraiment la plus importante de tous. Il est évident que chaque freelance info est toujours à l’affût de n’importe quel travail qui se trouve au niveau de ses compétences qui pourrait éventuellement lui faire gagner plus d’argent en fidélisant un client potentiel. Mais il faut parfois savoir dire « Non » .

Certes il n’est pas aisé de savoir quel client peut créer des problèmes mais en prenant la peine d’effectuer une recherche sur les antécédents ou sur la réputation de l’entreprise qui veut louer vos services vous pourrez peut être éviter de vous faire mener en bateau. En général, une entreprise en vue de bons termes a toujours un cadre social normalisé : une adresse, une présentation, un historique de ses activités…etc. Il est très rare qu’une entreprise n’ait aucune trace ou qu’elle n’ait jamais été dans la nécessité de travailler avec des freelances ce qui vous laisse la possibilité de trouver aisément des traces pour juger de leurs engagements.

Si vous travaillez pour un particulier, essayez de rechercher son profil dans les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et LinkedIn. Vérifiez s’il dispose d’un site web ou d’un blog. Le degré de présence d’un individu sur le net le rend vulnérable et moins susceptible de refuser de vous payer de peur d’être attaqué sur les réseaux sociaux ou sur son blog.

Vous pouvez également rechercher dans les forums et demander à d’autres indépendants quelques informations sur l’employeur en question. En cas extrême, vous pouvez lancer une recherche sur Google avec le nom de l’employeur accompagné des mots « escrocs » , « mauvais clients » , « arnaqueur » ou tout ce qui vous passe par l’esprit car il peut être très probable que vous ne soyez pas le premier à avoir été en contact avec cette personne ou cette société.

Pour résumer, n’hésitez jamais à faire quelques recherche et n’hésitez jamais à dire « non » à tout client qui vous n’inspire pas confiance.

2. Établir les bonnes règles :

Après avoir approuvé le client, vous vous devez d’établir des règles claires et précises qui feront office de contrat à respecter des deux partis.

Donnez vos conditions de paiement :

Vous devez impérativement donner au client la méthode par laquelle vous voulez être payé (déjà spécifiée dans votre profil ) ainsi que les délais dans lesquels cela doit être fait. A savoir, que 100% des clients aiment la clarté et privilégie les propos directs. L’idéal serait de créer votre propre formule présentant les points suivants :

Les tarifs selon l’envergure du travail demandé et du potentiel du client :

les prix proposés ne sont certainement pas les mêmes pour un particulier ou pour une société. De même, il n’est pas logique de demander les mêmes rémunérations pour un travail de courte durée que pour un autre demandant plusieurs jours voire plusieurs mois de travail. Envisagez des traites régulières pour un travail et n’attendez pas que l’on vous paie la totalité de la somme requise seulement à l’achèvement du projet.

Envisagez plusieurs méthodes de paiement :

N’oubliez jamais que les méthodes de paiement sont toujours liés au système bancaire des normes de votre pays. il est conseillé d’être pratique et d’envisager 2 ou 3 méthodes fonctionnelles et disponibles comme Paypal ou tout autre système en ligne proposant les mêmes fonctions. Ce genre de procédé est très utilisé pour toutes les transactions internationales.

Il faut vraiment être précis dans vos propos et sachez que ce genre d’initiative n’aura que des avantages sur la fidélisation de vos clients et évidemment sur les paiements qu’ils vous doivent.

3. Communiquer directement avec le client dès le début :

Favoriser toujours les communications directes avec le client concerné, n’utilisez pas des mails déconcertant que la plupart des gens ne lisent pas vraiment. Utilisez des moyens de communication comme Skype ou toute autre alternative vous mettant à l’aise.

Le but étant de parcourir tous les aspects du travail demandé pour bien évaluer les tarifs que vous allez proposer. Et bien sur, cette conversation permet de vraiment vérifier les possibilités de paiement offertes comme les modalités nécessaires pour un travail prolongé ou pour fixer la méthode de paiement et ne jamais avoir de mauvaises surprises comme n’être payé que par chèque scanné et envoyé par mail (c’est faisable!), opération qui pourrait vous coûter en temps et en argent.

De plus une conversation directe avec le client, pourrait éviter des conflits futurs sur des détails comme les échéances de temps à respecter quant aux paiements ou à la réalisation des tâches demandées. Mieux vaut en parler dès le début que laisser des lacunes empêcher le bon déroulement de toutes la transaction.

4. Facturer en temps et en lieu :

Si vous voulez être payé rapidement vous devez facturer le travail accompli sans perdre de temps. Selon, les délais convenus envoyez votre facture sans attendre. Plus important encore, assurez vous que votre facture contient toutes les informations et tous les détails nécessaires. A savoir :

  • Votre nom et prénom.
  • Le nom de votre société, s’il est différent de votre nom.
  • Vos coordonnées (Adresse mail et site Web ou Blog).
  • Le nom du client (particulier ou Société).
  • Le numéro de la facture.
  • La date de la facture.
  • La date limite de paiement.
  • Une brève description du travail accompli.
  • Le montant dû.
  • Tous les détails des impôts.
  • Les instructions pour effectuer le paiement.

Le format et le modèle utilisé ne sont pas important du moment que votre facture est claire et inclue les données principales. Vous pouvez trouver plusieurs modèles sur Internet entièrement gratuits et personnalisables.

5. Que faire si l’on est pas payé ?

En appliquant toutes ces consignes, vous avez de grandes chances d’êtres payés à temps et dans les délais convenus sans aucun problèmes. Vous pouvez, parfois, ne pas être payé. Dans ce cas voila quelques conseils à suivre pour y remédier :

Téléphoner au client :

C’est surtout pratique lorsque le client est une société, car dans la plupart des cas un défaut de paiement peut être seulement dû à un oubli. Il est vraiment inutile d’être agressif quand la perspective d’éviter un malentendu ne nécessite que 5 minutes au téléphone. Essayez de garder un enregistrement de la conversation afin de ne pas avoir des affirmations telles que le responsable requis est en vacances ou nous n’avons reçu aucun appel vous concernant.

Établir un suivi par mail :

Si même après avoir téléphoné au client, votre paiement n’est pas effectué, envoyez la facture en guise de rappel de votre dû.  Ce mail doit être envoyé régulièrement pour faire savoir au client que vous êtes sérieux quant aux rémunérations convenues.

Négocier avec la bonne personne :

Lorsque le client est une société et que le paiement n’a pas été effectué, le processus de négociation et de rappel peut prendre une très longue tournure surtout si la hiérarchie de cette société est légèrement compliquée.  Si vous êtes dans ce cas, essayez de trouvez la personne avec laquelle vous avez négocié la toute première fois.

Soyez persistant :

Continuez à téléphoner en essayant de parler à plusieurs personnes différentes, de même n’arrêtez pas d’envoyer des mails contant votre facture et les rappels des délais convenus. Il ne s’agit pas d’un quelconque harcèlement mais plutôt d’un suivi régulier pour être payé.

Conclusion :

Il existe bien sur des procédures plus radicales permettant de se faire payer sans problèmes mais en suivant ces quelques consignes vous aurez assurément fidéliser plusieurs clients réguliers et n’aurez plus de problèmes reliés aux paiements de vos rémunérations.


Auteur

Tanguy Bianay

Je suis devenu un mordu de technologie et un passionné de l’informatique dès mes 12 ans. J’ai commencé à bidouiller et à vouloir comprendre ce vaste univers en évoluant très rapidement. Et en seulement peu de temps, on me considérait comme l’expert à appeler en cas de pépin. Et pour couronner le tout, je me suis spécialisé en programmation et en développement Web !

Vous Pensez Quoi De Cet Article?