in

Comment s’appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l’ordinateur?

Comment s'appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l'ordinateur?

Ce n'est pas une question aussi simple qu'on pourrait le croire.

Pourquoi cela?

Parce qu'en fait, il en existe tellement et vous ne vous soupçonnez même pas de leur nombre.

Donc, dans cet article je vais vous les lister avec un bref récapitulatif pour chacun.

A la fin, je vous présenterai aussi quelques outils efficaces pour vous protéger.

Qu'est ce qu'un logiciel malveillant?

Les logiciels malveillants sont des programmes ou des fichiers qui nuisent à un ordinateur ou à son utilisateur.

Ce n'est pas seulement un simple virus mais vraiment une menace qui a un but précis. 

Les types les plus courants de logiciels malveillants sont les virus informatiques, les Ransomware, les vers, les chevaux de Troie et les logiciels espions. 

Et tous ces ces programmes malveillants n'ont qu'un seul objectif :

Voler, crypter ou supprimer des données sensibles, altérer ou détourner des fonctions informatiques clés et surveiller l'activité de l'ordinateur de la victime (en l'occurrence vous!) et même celui de votre téléphone.

Comment ils vous attaquent?

Les cybercriminels utilisent une variété de moyens physiques et virtuels pour infecter les appareils et les réseaux avec des logiciels malveillants.

Par exemple, WannaCry, une célèbre attaque de ransomware, a pu se propager en exploitant une vulnérabilité connue.

Le hameçonnage est une autre méthode courante de diffusion de logiciels malveillants.

Elle consiste à envoyer des mails camouflés en messages légitimes qui contiennent des liens malveillants ou des pièces jointes qui installent des logiciels malveillants exécutables.

Les attaques les plus sophistiqués utilisent un serveur de commande et de contrôle pour permettre aux attaquants de communiquer avec le système informatique infecté, de voler des informations sensibles sur le disque dur ou d'accéder à distance à l'appareil.

Les nouvelles souches de cyberattaques par logiciels malveillants comprennent des techniques d'évasion et d'obscurcissement conçues pour tromper les utilisateurs, les administrateurs de sécurité, les antivirus et les anti-malware. 

Il existe même des logiciels malveillants sans fichier qui n'existent que dans la mémoire vive d'un système pour éviter d'être détectés.

C'est vraiment incroyable !

Les différents types de logiciels malveillants

Entrons dans le vif du sujet.

dans ce qui suit, je vais vous présenter tous les types de logiciels malveillants en décrivant pour chacun son mode de fonctionnement.

Les Virus informatiques

Un virus est un logiciel malveillant qui, lorsqu'il est exécuté, s'auto-réplique en modifiant d'autres programmes informatiques et en insérant son propre code.

Lorsque cette réplication réussit, on dit alors que les données touchées sont infectées.

Les créateurs de ces virus utilisent l'ingénierie sociale et exploitent les vulnérabilités pour infecter les systèmes et propager le virus.

Jusqu'à quelques années, la cible était les systèmes d'exploitation, notamment Microsoft Windows.

Il faut être conscient que les virus aussi évoluent et les programmeurs utilisent souvent des stratégies anti-détection complexes pour échapper aux antivirus.

Pourquoi font-ils cela ?

Tout simplement parce que les virus sont créés pour faire du profit (par exemple, les Ransomwares).

Mais aussi pour envoyer des messages, s'amuser personnellement, démontrer l'existence de vulnérabilités, faire du sabotage ou simplement tester la cybersécurité et la sécurité des algorithmes révolutionnaires.

Dans l'ensemble, les virus informatiques causent des milliards d'Euros de dommages économiques en provoquant des pannes de système, en gaspillant des ressources, en corrompant des données, en augmentant les coûts de maintenance, en enregistrant les frappes au clavier et en volant des informations personnelles (par exemple, des numéros de carte de crédit). 

La solution

Pour la plupart des virus, il faut avoir un antivirus à jour et l'utiliser en combinaison avec un utilitaire de nettoyage.

Voici un guide complet sur la procédure à suivre:

Comment Nettoyer Son PC Lent: Le Guide Ultime [2021]

Les Vers informatiques

Un ver informatique est un programme malveillant qui s'auto-réplique (sans lancement ou sans exécution).

Son but est d'infecter d'autres ordinateurs en se dupliquant tout en restant actif sur les systèmes déjà infectés.

Leur principal mode de déploiement est sur les réseaux informatiques.

En exploitant les vulnérabilités ou les défaillances de sécurité de l'ordinateur cible pour y accéder.

Les vers informatiques sont différents des virus qui ne corrompent ou modifient presque toujours que les fichiers de l'ordinateur de la victime.

WannaCry est l'un des les plus célèbres exemple de crypto-ransomware qui s'est auto-propagé en exploitant la vulnérabilité EternalBlue.

Sachez aussi que de nombreux vers sont conçus uniquement pour se propager et non pas modifier pour les systèmes.

Mais même sans modifier les systèmes qu'ils infectent, ils saturent le trafic et bloque les échanges ce qui peut être dangereux jusqu'à un certain niveau.  

C'est exactement ce qui s'est passé avec le célèbre ver Mydoom au début des années 2000.

La solution

Pour supprimer un ver informatique, il faut:

Le Cheval de Troie

Un cheval de Troie ou trojan comme on l'appelle, trompe les utilisateurs sur sa véritable intention en se faisant passer pour un programme sécurisé et sans danger. 

On connait tous l'histoire grecque ancienne du cheval trompeur qui a entraîné la chute de la ville de Troie. C'est de cette histoire que ce logiciel malveillant tire son nom.

Les chevaux de Troie se propagent généralement par le biais de l'ingénierie sociale, comme le hameçonnage (ou le phishing, c'est un nom plus commun) .

Le concept est simple, mais pour vous protéger vous devez en comprendre le fonctionnement.

Un utilisateur est amené à exécuter une pièce jointe ou un utilitaire "magique" ou même cliquer sur une image tellement tape à l'œil dans lequel est caché un cheval de Troie.

Cela peut aussi être une feuille de calcul Excel ou un autre type de fichier, bref vous avez compris.

Une fois le fichier en question ouvert, le cheval de Trois est installé.

C'est comme si vous aviez ouvert une porte dérobée donnant à quelqu'un d'autre que vous un accès non autorisé à l'ordinateur infecté.

Les chevaux de Troie peuvent donner accès à des informations personnelles telles que l'activité sur Internet, les identifiants de connexion bancaire, les mots de passe ou les informations personnelles identifiables (PII).

Et juste pour que vous mesuriez l'impact, sachez que les attaques par ransomware sont également menées à l'aide de chevaux de Troie.

Et contrairement aux virus et aux vers informatiques, les chevaux de Troie ne tentent généralement pas d'injecter un code malveillant dans d'autres fichiers ou de se propager.

Ils veulent tout simplement entrer à votre insu.

La solution

Le problème d'un trojan, c'est que même si votre antivirus le supprime, il revient et persiste.

C'est tout simplement parce que la majorité des Antivirus ne sont pas efficaces devant un cheval de Troie.

Il faut utiliser l'un de ces trois utilitaires spécialisés:

Les Rootkits

Un rootkit est une palette complète de logiciels malveillants.

Comme un couteau suisse multitâches !

Ils sont conçus pour donner un accès non autorisé à un système ou à une partie de des logiciels installés en masquant son existence.

L'installation d'un rootkit doit être lancée et dans quelques rares cas elle peut être automatisée.

C'est donc par des techniques comme le hameçonnage ou des attaques directes (craquage de mot de passe ou exploitation de failles existantes) que les rootkits sont installés.

Le grand danger que représente les rootkits réside dans le fait que sa détection est très difficile surtout s'il s'installe dans le noyau système. Dans ce cas, il est quasi impossible de le détecter voire même de le supprimer.

Et pour vous donner une idée encore plus réaliste, il existe des rootkits dont la suppression nécessite de remplacer carrément le matériel infecté.

La solution

Le problème avec les rootkits, c'est qu'ils sont très persistants.

et les supprimer demandent beaucoup de patience et une centaine technicité.

Donc pour commencer, pour supprimer un Rootkit essayez de scanner avec ces deux utilitaires spécialisés.

Si vous n'y arrivez pas, il vaut mieux contacter un professionnel.

Le Ransomware

On l'entend si souvent ce mot, mais qu'est ce qu'un ransomware?

C'est une forme de logiciel malveillant, conçu bloquer l'accès à un système informatique ou à des données jusqu'au paiement d'une rançon.

Imaginez les ordinateurs d'une compagnie internationale bloqués jusqu'à paiement d'une rançon, c'est tout simplement aussi ingénieux que dangereux. 

Les ransomwares se propagent par le biais de mails d'hameçonnage, de publicités malveillantes, de la visite de sites Web infectés ou de l'exploitation de vulnérabilités.

Les montants des paiements de rançon vont de quelques centaines à des centaines de milliers d'Euros payables en crypto-monnaies comme le bitcoin donc quasi indétectables.

La solution

IL existe plus de 300 ransomware répertoriés et un simple antivirus est totalement impuissant.

L'alternative est d'utiliser un de ces Anti-Ransomware:

  • IdRansomware: Cet utilitaire détermine avec quel ransomware vos données sont bloqués et vous redirige vers les outils adéquats pour y remédier.
  • Heimdal Security: En recours ultime, utilisez ce logiciel. Il est payant mais efficace.

Les Keylogger

Les enregistreurs de frappes comme on les appelle!

Ils sont utilisés pour surveiller et enregistrer chaque frappe sur le clavier d'un ordinateur spécifique.

On les utilisent même pour les smartphones.

Les keyloggers stockent les informations recueillies et les envoient à l'attaquant qui peut alors extraire des informations sensibles comme les identifiants de connexion et les détails des cartes de crédit.

La solution

Le problème avec les keylogger, c'est qu'ils sont totalement indétectables.

En plus, ils sont cachés et ne figurent pas sur la liste des logiciels installés.

Ce qui impliquent que la plupart des antivirus ne le détectent pas.

La solution est d'utiliser un anti-keylogger.

En voici un très efficace: SpyShelter Antikeylogger

Les Graywares

Le terme "grayware" a été inventé en septembre 2004 et décrit des applications ou des fichiers indésirables qui ne sont pas totalement malveillants.

Ce qui veut dire qu'ils détériorent partiellement les performances de l'ordinateur et peuvent présenter un risque pour la cybersécurité.

Les graywares font allusion aux adwares et aux spywares.

La bonne nouvelle est que la plupart des antivirus peuvent détecter ces programmes potentiellement indésirables et proposer de les supprimer.

Ce qui est plus préoccupant, c'est le mécanisme utilisé par le grayware pour accéder à l'ordinateur, qu'il s'agisse d'ingénierie sociale, de logiciels "miracles" ou d'autres vulnérabilités, il peut contenir une autre menace.

La solution

les Graywares sont assez faciles à supprimer.

Il suffit d'utiliser Malware bytes et de scanner votre ordinateur.

Les Adwares

Un adware est un type de grayware conçu pour afficher des publicités intempestives sur votre écran, souvent dans un navigateur Web ou dans un popup.

Généralement, il est caché et s'exécute en cachette avec un autre programme pour vous inciter à l'installer sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

Les adwares sont l'une des formes les plus rentables et les moins nocives de logiciels malveillants et deviennent de plus en plus présents sur les appareils mobiles.

Mais en général, il est simple de s'en débarrasser et de nettoyer ses navigateurs.

La solution

Voici comment procéder pour nettoyer votre navigateur Web des Adware et autres logiciels malveillants:

  • Se déconnecter immédiatement d'Internet pour ne plus être submergé par les fenêtres intempestives.
  • Redémarrez votre système en mode sans échec.
  • Exécutez AdwareCleaner ou Free Adware Scanner

Les Spywares

Ce sont littéralement des logiciels espions qui recueillent des informations sur une personne ou une organisation, à son insu, et les envoient à l'attaquant sans le consentement de la victime.

Ce type de logiciels malveillants n'a qu'un seul but : Extraire vos données que ce soit vos données d'utilisation d'Internet, celles de vos cartes de crédit ou de vos comptes bancaires.

Vous les trouverez ensuite sur le Dark web en vente.

La seule bonne chose, c'est que d'une manière générale, les Spywares sont simples à supprimer car ils ne sont pas aussi malveillants que d'autres types de menaces.

La solution

C'est aussi un logiciel malveillant simple à supprimer.

Il suffit juste de scanner avec un logiciel dédié puis d'installer une protection.

L'antispyware qui est efficace est Spyware Blaster.

après avoir nettoyer votre système, installer une protection spécifique comme Spybot (qui peut aussi faire office d'antispyware efficace).

Les bots et les botnets

Faîtes attention à ne pas confondre les nouveaux chatbots de Facebook et instagram avec les bots et les botnets dont je vous parle !

Un bot est un ordinateur infecté par un logiciel malveillant qui lui permet d'être contrôlé à distance par un attaquant.

On l'appelle aussi ordinateur zombie, ce qui est nettement plus significatif.

Ce bot peut ensuite être utilisé pour lancer d'autres cyberattaques ou faire partie d'un botnet qui est un ensemble de bot.

Au final en utilisant un botnet, les pirates peuvent lancer une attaque massive concentrée qu'on appelle attaque par déni de service distribué (DDoS-Distributed Denial-of-Service), qui est très difficile à contrer.

Mais en général, la cible de ce genre d'attaque est le serveur d'une compagnie de grande envergure.

Je me rappelle de Conficker, un Botnet qui en 2008 a fait des ravages en infectant plus 10,5 millions d'ordinateur.

La solution

Supprimer un botnet peut s'avérer difficile puisque ces robots sont essentiellement créés pour agir à l'insu de tous.

Pour y arriver vous devez commencer par installer un logiciel dédié qui pourrait bloquer les envois sélectifs et qui est spécialisé dans la suppression de Botnet.

Mirage Bot-net est très efficace dans ce domaine et il peut très bien intégrer votre solution de sécurité et Antivirus.

Les Browser Hijacker

Ce sont des logiciels malveillants qui modifie la page d'accueil  d'un navigateur Web en redirigeant l'utilisateur vers une autre page et en installant des plugins et des barres d'outils indésirables.

En général, ils sont aussi associés à un Adware pour plus de dégâts.

Ils sont vraiment très répandus sur internet, si vous êtes curieux, voici une liste de tous les Browser Hijack actifs.

Ils sont généralement simples à supprimer.

Supprimer un Browser Hijack

En fait supprimer un logiciel malveillant de ce type est très simple.

Vous pouvez utiliser Adware Cleaner qui est vraiment très efficace.

Ensuite, il suffit de redémarrer votre ordinateur et vous verrez que tout est en ordre. 

Les Backdoors

C'est une sorte de porte dérobée permettant de contourner l'authentification ou le cryptage normal d'un ordinateur, d'un produit, d'un dispositif intégré (par exemple, un routeur) ou d'une autre partie d'un ordinateur.

Les portes dérobées sont généralement utilisées pour sécuriser l'accès à distance à un ordinateur ou accéder à des fichiers cryptés.

À partir de là, elles peuvent être utilisées pour accéder à des données sensibles, les corrompre, les supprimer ou les transférer sans aucune limite.

En général, les backdoors sont utilisées à des fins de sécurité.

Elles sont créées par le fabricant d'un produit ou par l'administrateur d'un système pour avoir un libre accès si le besoin existe.

Comme le fait qu'il ait besoin d'un moyen de réinitialiser les mots de passe des utilisateurs sans restrictions.

Supprimer un Backdoor

Encore une fois; le meilleur utilitaire pour supprimer un Backdoor est Malware bytes.

Il suffit de scanner puis de mettre en quarantaine ou de supprimer les fichier détectés par le logiciel.

Les applications mobiles malveillantes

Toutes les applications disponibles sur l'App Store et Google Play ne sont pas légitimes. 

Cela dit, ces deux sources officielles est généralement plus sûr grâce à une meilleure présélection des applications tierces.

Le problème vient surtout des sources non officielles qui propose des applications pour mobiles.

Ce genre d'applications peuvent voler des informations sur les utilisateurs, dupliquer leur système, tenter de les extorquer, accéder à des réseaux d'entreprise, forcer les utilisateurs à voir des publicités indésirables ou installer une porte dérobée sur l'appareil.

Faites donc très attention à ce que vous installer sur votre mobile.

La solution

Pour supprimer pratiquement toutes les applications malveillantes sur un mobile, il faut installer un Antivirus qui peut aussi faire office d'antimalware en tout genre.

BitDefender Mobile Security est la solution ultime sur mobile.

C'est une application de protection complet.

Les Ram Scrapper

En général, les données se stockent brièvement dans la RAM de votre ordinateur, c'est aussi pourquoi on appelle cette dernière une mémoire volatile.

Imaginez donc, une caisse enregistreuse informatisée qui stocke des numéros de carte de crédit même brièvement.

S'il y avait un moyen de les collecter ce serait énorme!

C'est exactement ce que fait un RAM Scrapper.

La solution

Avant d'essayer de supprimer ce malware, il est essentiel de nettoyer sa cible, soit la mémoire RAM de votre ordinateur (ou votre caisse).

Pour cela, il vaut mieux utiliser un utilitaire dédié.

Avira Free System Speedup permet de nettoyer votre RAM et il débarrasse votre système des cache système, fichiers temporaires, fichiers doublons et autres.

En plus, il nettoie le navigateur ainsi que votre registre.

Ensuite, il faut scanner le système avec Malware bytes.

Les Faux logiciels de Sécurité (Rogue Malware)

le mot rogue en anglais veut littéralement dire Escroc.

Ce sont des logiciels qui font croire à l'utilisateur que leur système est corrompu et infecté.

Au final, l'utilisateur paye pour un logiciel ou une application totalement inutile qui ne fait qu'imposer son interface en continu.

Supprimer un rogue malware

RogueKiller est spécialisé dans la suppression des malware rogue.

Le Cryptojacking

Le cryptojacking est un type de logiciel malveillant qui utilise la puissance de calcul de l'ordinateur d'une victime pour extraire des crypto-monnaies.

C'est un logiciel qui ne fait rien d'autre que de l'exploitation de puissance.

Vous ne le remarquerez certainement pas puisqu'il tourne en arrière plan.

Mais en contre partie, même si la configuration de votre ordinateur est puissante, il sera étonnamment lent même pour les tâches les plus banales. 

Supprimer un cryptojacking

Le problème avec ce type de malware, c'est qu'il n'est pas "nocif".

Il n'infecte rien et n'empêche en rien le fonctionnement de votre système, si ce n'est de la lenteur.

Donc, pour supprimer un cryptojacking, il faut combiner deux utilitaires:

Les logiciels malveillants hybrides

Puisque les antivirus et les antimalwares évolues et bien les malwares le font aussi !

Aujourd'hui, la plupart des logiciels malveillants sont une combinaison de plusieurs logiciels malveillants existants, souvent des chevaux de Troie, des vers, des virus et des ransomwares.

Par exemple, un programme malveillant peut sembler être un cheval de Troie mais, une fois exécuté, il peut agir comme un ver et tenter d'attaquer plusieurs victimes sur le réseau.

Comment savoir si un ordinateur est infecté?

Un appareil qui a été infecté présente généralement des symptômes tels que :

  • Un fonctionnement du système anormalement lent ou complètement bloqué.
  • L'apparition intempestives de spams et pop-up publicitaires. 
  • Des plantages fréquents du système.
  • L'affichage d'icônes inconnues sur le bureau.
  • L'apparition de nouveaux fichiers ou dossiers créés sans votre autorisation.

Si l'un ou plusieurs de ces symptômes apparaissent, soyez-sûr que votre appareil est infecté.

Quelques conseils de prévention

J'espère avoir répondu à la question "comment s'appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l'ordinateur?"

Et en prime, voici des conseils de prévention pour ne pas que votre système soit facilement infecté:

Installez un anti-virus et anti-spyware

Les antivirus et anti-spyware analysent les fichiers de l'ordinateur pour identifier et supprimer les logiciels malveillants.

Ils sont essentiels pour la protection de votre appareil. 

Veillez aussi à :

  • Maintenir vos logiciels de sécurité à jour.
  • Supprimer immédiatement les logiciels malveillants détectés.
  • Toujours vérifier les fichiers téléchargés ou copiés d'un support externes (clé USB, disque dur externe ou un fichier partagés) pour détecter des menaces ou des ajouts non autorisés.

Utilisez des méthodes d'authentification sécurisées

Pour empêcher des accès non autorisés, il est préférable d'utiliser de meilleures méthodes d'authentifications afin de mieux de sécuriser vos comptes.

Pour cela:

  • Utilisez des mots de passe forts avec au moins huit caractères, dont une lettre majuscule, une lettre minuscule, un chiffre et un symbole dans chaque mot de passe.
  • Activez l'authentification multifactorielle, comme un code PIN ou des questions de sécurité en plus d'un mot de passe.
  • Utilisez des outils biométriques comme les empreintes digitales, les empreintes vocales, la reconnaissance faciale et de l'iris.
  • Ne sauvegardez jamais de mots de passe sur un ordinateur ou un réseau à moins de le crypter. Utilisez un gestionnaire de mots de passe sécurisé si nécessaire.

Pour générer convenablement un mot de passe sécurisé, référez-vous à ce tuto ultra complet:

Comment Créer Un Mot De Passe Parfait Et Totalement Sécurisé ?

Et pour savoir pourquoi vous devez utiliser un gestionnaire de mot de passe, vous devez absolument lire ce guide:

Voici Pourquoi Vous Devez Utiliser Un gestionnaire De Mot De Passe

N'utilisez les comptes administrateurs qu'en cas de nécessité absolue

Les logiciels malveillants ont souvent les mêmes privilèges que l'utilisateur actif.

Ce qui fait que si le compte actif est un compte administrateur, l'attaquant aura exactement les mêmes ^privilèges que l'administrateur.

Il aura donc un accès total !

Par conséquent :

  • Évitez d'utiliser les privilèges d'administrateur pour simplement naviguer sur le Web ou consulter vos emails.
  • Ne vous connectez en tant qu'administrateur que pour effectuer des tâches nécessitant des privilèges administrateurs comme par exemple modifier la configuration.
  • N'installez un logiciel en utilisant les informations d'identification de l'administrateur qu'après avoir validé la légitimité et la sécurité du logiciel.

Maintenez tous vos logiciels à jour

Aucun logiciel n'est totalement à l'abri des logiciels malveillants surtout avec l'évolution des méthodes d'intrusion.

Il y a toujours une faille ! 

C'est pour cette raison que les mises à jours et les correctifs sont régulièrement proposés par les créateurs des différentes applications.

Donc que ce soit votre système d'exploitation, votre antivirus ou un autre logiciel, il est impératif de les mettre à jour.

Veillez donc à:

  • Mettre régulièrement à jour vos systèmes d'exploitation, vos logiciels, vos navigateurs et vos plugins.
  • Mettre en place une maintenance de routine pour vous assurer que tous les logiciels sont à jour et vérifiez toujours la présence ou non des signes d'une probable infection.

Contrôlez l'accès aux systèmes

Il existe plusieurs façons de restreindre l'accès à vos réseaux (surtout si vous êtes une entreprise) pour vous protéger contre les violations de données.

En voici les plus efficaces:

  • Installez ou mettez en place un pare-feu, un système de détection des intrusions (IDS) et un un système de prévention des intrusions (IPS). L'un des meilleurs à utiliser est l'IDS OSSEC qui fait aussi office d'IPS.
  • N'utilisez jamais de lecteurs ou de supports connectés qui ont été utilisés sur un appareil accessible au public. Scannez-le avant de l'utiliser.
  • Fermez les ports non utilisés et désactivez les protocoles non utilisés. Pour cela, utilisez cet utilitaire simple dédié à cette tâche: Currports.
  • Supprimez les comptes utilisateurs inactifs.
  • Lisez attentivement tous les accords de licence avant d'installer un logiciel.

Adoptez le modèle du moindre privilège

Appliquez le principe du moindre privilège.

Son principe est d'accorder aux utilisateurs de votre réseau l'accès minimal aux données, services et logiciels dont ils ont besoin pour accomplir leur travail.

Limitez les privilèges des applications

Un pirate n'a besoin que d'une simple faille pour s'infiltrer dans votre entreprise.

Pour minimiser le risque, vous devez limiter le nombre de portes d'entrée possibles en restreignant les privilèges des applications sur tous vos appareils. 

N'autorisez que les applications et les logiciels qui sont absolument nécessaires à l'accomplissement du travail.

Pour cela, appliquez des stratégies de restrictions logicielles.

Instaurez une protection contre les spams

Le courrier électronique est un outil de communication essentiel pour les entreprises, mais c'est aussi un énorme canal de diffusion de logiciels malveillants.

Pour réduire le risque d'infection :

  • Analysez tous les emails entrants, y compris les pièces jointes, à la recherche de logiciels malveillants.
  • Installez un anti-spam pour réduire le nombre d'e-mails indésirables. Spamfighter est très efficace et en plus, il est gratuit.
  • Limitez l'accès des utilisateurs aux seuls liens, messages et adresses électroniques approuvés par vous en tant qu'administrateur réseau ou en tant que chef d'entreprise..

Surveillez les activités suspectes

Surveillez périodiquement tous les comptes d'utilisateur sous votre responsabilité pour détecter toute activité suspecte.

Cela comprend :

  • Établir une base de référence pour l'activité normale des utilisateurs afin de pouvoir rechercher les anomalies de manière plus efficace..
  • Inscrire tout le trafic entrant et sortant habituel pour facilement détecter les accès inhabituel et étranges. 
  • Enquêter rapidement sur les actions inhabituelles détectées.

Formez vos utilisateurs

Sachez que la meilleure ligne de défense reste le degré de responsabilité et de vigilance des utilisateurs.

Surtout si vous avez un réseau d'entreprise.

Et pour qu'il acquièrent ce degré de vigilance, le seul moyen reste de leur apprendre à devenir vigilant.

En formant continuellement les utilisateurs, vous pouvez contribuer à réduire le risque qu'ils soient trompés par le phishing ou d'autres tactiques et introduisent accidentellement des logiciels malveillants dans votre réseau.

Voici ce que vous faire:

  • Sensibilisez les utilisateurs aux attaques courantes de logiciels malveillants.
  • Tenez les utilisateurs au courant des tendances et des meilleures pratiques de base en matière de cybersécurité.
  • Apprenez aux utilisateurs à reconnaître les sites crédibles et ce qu'ils doivent faire s'ils tombent sur un site suspect.
  • Encouragez les utilisateurs à signaler tout comportement inhabituel du système.
  • Conseillez aux utilisateurs de ne se connecter qu'à des réseaux sécurisés et d'utiliser des VPN lorsqu'ils travaillent en dehors du bureau.

Conclusion

Comment s'appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l'ordinateur?

C'est en répondant à cette question que je peux confirmer que la prévention est la clé.

Aussi maintenez vos systèmes à jour, surveillez en permanence les vulnérabilités et sensibilisez votre personnel (si vous avez une entreprise) aux dangers de l'exécution de pièces jointes et de programmes provenant d'emails suspects. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

application-pour-apprendre-une-langue

Quelle est la meilleure application pour apprendre une langue?

[VOTE] Les Meilleurs Animes De Baston de Tous Les Temps